Arrosage  

Les bons gestes au jardin et sur le balcon pendant les grosses chaleurs

Les températures de ce début d'été atteignent des valeurs caniculaires et malmènent tout autant les jardiniers que les plantes un peu partout en France. Le soleil, pourtant nécessaire à cette période de l'année, a aussi des effets néfastes quand il darde trop et surchauffe le jardin et la maison. La sécheresse qui accompagne souvent ce beau temps trop chaud fragilise aussi les végétaux. Quelques gestes simples permettent d'aider les plantes à mieux supporter l'été trop chaud.

Arrosage au goulôt d'un pied de tomate en plein été, École du Breuil (75), photo Petzold Alexandre / Rustica Arrosage au goulôt d'un pied de tomate en plein été, École du Breuil (75), photo Petzold Alexandre / Rustica

 

Arroser quand il faut et juste ce qu'il faut

Par temps très chaud et sec, le premier geste qui vient à l'esprit concerne l'arrosage des plantes cultivées en pots et en pleine terre. Les premières sont les plus dépendantes des apports d'eau car le volume de substrat est plus limité et les potées s'échauffent davantage et plus en profondeur que la terre du jardin.

Par temps chaud, l'arrosage s'effectue idéalement quand le soleil est couché. Certains préconisent d'arroser en fin de journée, au mois deux heures après le coucher du soleil quand les températures commencent à baisser. Mais si vous utilisez l'eau d'un puits ou l'eau de ville, sa température très fraîche par rapport à la température de l'air ambiant va provoquer un choc thermique pour les végétaux exposés à une journée de forte chaleur. Cet arrosage en soirée peut alors provoquer l'apparition de maladies (oïdium, pourritures diverses). Pour éviter cela, il faut arroser très tôt le matin. Par contre si vous disposez d'une réserve d'eau qui a pu se réchauffer sous l'effet du soleil, l'arrosage nocturne est recommandé, car les plantes auront toute la nuit pour se réhydrater.

Dans tous les cas, il faut éviter de mouiller les feuillages et les fleurs pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques. Seules exceptions, les haies de conifères (thuyas, cyprès de Leyland) et les impatiens, très sensibles aux attaques d'acariens par temps sec. Des vaporisations régulières les aident à mieux résister à ces parasites qui prolifèrent très vite et ce d'autant plus que les températures sont élevées.

Il reste un dernier point à prendre en compte pour l'arrosage : certains végétaux comme les cactées ou les plantes grasses entrent en repos quand les températures sont très élevées. Dans ce cas, ces plantes absorbent moins d'eau et il faut surveiller le dessèchement de la terre des potées. Tant que le substrat reste humide ou frais, il est inutile d'arroser sinon les racines pourraient pourrir par excès d'humidité.


Ombrer les potées et certains légumes

Au coeur des plus chaudes journées, les températures dépassent les 30 °C, surtout en plein soleil. Quand ces valeurs restent aussi élevées plusieurs jours de suite, certaines plantes montrent des signes de stress : le feuillage s'affaisse au fur et à mesure que le soleil tape de plus en plus, et ce malgré les arrosages suivis. Certaines feuilles peuvent même subir des brûlures, avec des parties qui se décolorent puis sèchent. Certaines plantes perdent des feuilles.

Pour limiter l'effet dévastateur d'une canicule, il est préférable d'ombrer les végétaux sensibles à la chaleur. Dans le potager, vous pouvez déposer des cageots retournés sur les rangs de salades ou de radis par exemple pour les protéger du soleil et atténuer sa chaleur. Vous pouvez aussi installer des tunnels recouverts d'une toile d'ombrage. Pour les plantes en pots, il faut leur rechercher un emplacement moins ensoleillé : sous un arbre, contre un mur au Nord ou à l'Est, à l'arrière de la balustrade du balcon quand elle est opaque, à l'aplomb d'autres végétaux plus grands, sous un parasol...


Épandre un paillis protecteur sur la terre nue

Partout où le sol est à nu, installez un paillis pour éviter l'échauffement excessif de la couche superficielle ainsi que l'évaporation de l'eau contenu dans la terre. Cette couche protectrice limitera aussi le développement des mauvaises herbes qui entrent en compétition avec les plantes du jardin pour la capture de l'eau et des substances nutritives.

Les paillis de couleur claire (paillettes de lin ou de chanvre) ont l'avantage de réfléchir une grande partie des rayons du soleil, ce qui permet de garder une relative fraîcheur dans le sol.

Recyclez les déchets de taille de haie et autres arbustes d'ornement dans les passe-pieds. Chaque fois que vous tondez, épandez le gazon coupé en couche fine au pied des haies, des légumes du potager, dans les massif de rosiers et de fleurs.

Par

Source : Rustica.fr Juillet 2015

 

________________________________________________________________________

 

Jardiner avec la lune : que faire au jardin la première quinzaine de Décembre

  • Du 1er au 04 : Lune Montante
  • Du 05 au 13 : Lune Descendante
Date Type de lune Type de jour Notre conseil jardinage
Le 01 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour feuilles
Jour feuilles

À la maison, en terrine, semer du cresson alénois. Placer à la lumière, sans soleil direct.

Le 02 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour graines et fruits
Jour graines et fruits

Dans le Midi, semer les pois à grains ronds.

En pots, stratifier des pépins de pommes et de poires.

Du 03 au 04

Lune ascendante
Lune ascendante
Jour racines
Jour racines

Le 4, ne jardinez pas avant 14 h 50 (périgée).

Sous châssis, semer quelques radis ronds 'Gaudo', 'Gaudry 2' et des carottes courtes de type grelot 'Marché de Paris 4'. Éclaircir quelques jours après la levée en conservant un plant tous les 5 cm. Aérer par temps doux. Protéger des limaces et couvrir les châssis de paillassons par temps froid.

Du 05 au 06 Lune descendante
Lune descendante
Jour fleurs
Jour fleurs
S’il ne gèle pas, planter les rosiers et arbustes à racines nues.
Butter les greffes des rosiers plantés ou peu rustiques. À débutter au printemps.
Prélever et mettre en place les églantiers à greffer l’été prochain.

 

Le 07 Lune descendante
Lune descendante
Jour feuilles
Jour feuilles

Forcer des endives, au jardin ou en cave.
Blanchir des pissenlits.

Hors période de gel, installer une haie d’arbustes caducs. Ouvrir des trous, enrichir la terre de compost et les mettre en place.

Du 08 au 10 Lune descendante
Lune descendante
Jour graines et fruits
Jour graines et fruits

Le 8, ne jardinez pas avant 6 h 45 (noeud ascendant).

Tailler les fruitiers à pépins de plein vent. Couper les gourmands, 2 ou 3 branches âgées peu productives pour aérer la ramure. Enlever les mousses et lichens, les brûler. Ouvrir des trous à la périphérie des ramures, apporter du compost et un engrais retard.
Transplanter les rejets de framboisiers pour renouveler les plants.

Du 11 au 13 Lune descendante
Lune descendante
Jour racines
Jour racines

Continuer la préparation des sols lourds, ne pas casser les mottes. Au printemps, vous terminerez le travail du gel en affinant et en aplanissant la terre.

En régions douces, planter l’ail blanc et violet sur une parcelle non fumée récemment.
Selon les besoins, récolter les crosnes, panais, topinambours, salsifis, scorsonères.
Conserver quelques beaux pieds de crosne, de raifort et de topinambour, ils permettront de redémarrer la culture au printemps prochain.

Du 14 au 15 Lune descendante
Lune descendante
Jour fleurs
Jour fleurs

S’il ne gèle pas, tailler les clématites à floraison estivale. Couper une tige sur deux à 30-40 cm du sol.

À la maison, planter des amaryllis en pots. Enterrer les bulbes de la moitié de leur hauteur dans un mélange léger.

 

Jardiner avec la lune : que faire au jardin la deuxième quinzaine de Décembre

  • Du 16 au 18 : Lune Descendante
  • Du 19 au 31 : Lune Montante
Date Type de lune Type de jour Notre conseil jardinage
Du 16 au 18 Lune descendante
Lune descendante
Jour feuilles
Jour feuilles
Tailler les noisetiers. Garder les plus belles rames qui serviront de tuteurs.
Hors période de gel, élaguer les grands arbres caducs. Respecter leur silhouette. Supprimer le bois mort, aérer les ramures.
Éliminer le gui : cureter profondément les suçoirs du parasite ou couper les branches qui portent les boules.
Du 19 au 20 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour graines et fruits
Jour graines et fruits

19, ne jardinez pas avant 7 h 35 (Apogée)

Prélever les greffons sur les variétés fruitières à multiplier au printemps. Couper des rameaux sains, de 30 à 40 cm de longueur, avec des yeux bien formés. les lier en bottes, en identifiant les variétés. Les enterrer à moitié au pied d’un mur orienté au nord.

Dans les régions douces, semer les fèves.

Du 21 au 22 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour racines
Jour racines

22, ne jardinez pas avant 16 h 10 (noeud descendant).

Lorsque le plan du potager prévu pour 2018 est arrêté, déterminer les semences nécessaires et les acheter au plus vite, le choix sera plus important.

Nettoyer les outils, poncer les manches en bois, affûter et graisser les lames.

Du 23 (à partir de 10h28) au 25 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour fleurs
Jour fleurs

Au chaud, en terrine, semer les bégonias semperflorens et les pélargoniums. Marquer de petits sillons et disperser les graines. Ne pas enterrer celles des bégonias, tasser simplement avec une planchette.
Greffer en incrustation les bignones cultivées en pots. Les garder en serre, pour les planter au printemps, à leur emplacement devant un solide support.

Du 26 au 28 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour feuilles
Jour feuilles

S ’il ne gèle pas ou si les cultures sont abritées, récolter les épinards, la mâche, et aussi les choux cabus, de Milan et de Bruxelles.
À la maison, dans un germoir ou une petite coupelle, faire germer des lentilles, des pois chiches, du soja. (Vous dégusterez les jeunes pousses riches en vitamines et en minéraux. )
En terrine, semer du pourpier doré, en écartant bien les graines. Couvrir légèrement, tasser avec une planchette et humidifier.

Le 29 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour graines et fruits
Jour graines et fruits
En régions douces, semer les fèves et les pois à grains ronds.
Du 30 au 31 Lune ascendante
Lune ascendante
Jour racines
Jour racines

Sous châssis, à 10 °C, semer des radis ‘Gaudry 2’ ou ‘Flamboyant 5’ avec des carottes ‘Marché de Paris 4’. Mélanger les deux semences ; en récoltant les radis, les carottes seront éclaircies naturellement. Peu couvrir les graines et arroser.

 

 

 

Lune montante, lune descendante, lune croissante, lune décroissante : c'est quoi ce charabia !

 

Lune et travaux - Lune montante et lune croissante : comment les reconnaître Voir la vidéo de Hubert le jardinier.

 

Lune montante et lune croissante : comment les reconnaître

Huber le jardinier vous explique en vidéo le vocabulaire du jardinage avec la lune pour ne pas confondre lune montante et lune croissante.

La lune croissante - décroissante

Dans un calendrier vous remarquerez un disque noir chaque mois. Il indique le changement de lune. A chaque changement de lune débute ensuite une lune croissante. Pour mémoire une lunaison dure 29 jours, 12 heures et 44 minutes.
Pour se repérer il faut observer la lune : mettre une barre imaginaire devant la partie creusée. Si elle dessine un "p" il s'agit d'un premier quartier de la lune. Elle est donc croissante.
Après la pleine lune elle décroit. Mettez une barre devant la lune côté creux. Si elle dessine un "d" il s'agit de la phase décroissante.
La phase croissante donne de la vitalité aux plantes. C'est la partie"aérienne" : c'est la pleine période pour cueillir les fruits ; le moment où ils se conserveront le mieux.
La phase décroissante  : c'est le bon moment pour cueillir les aromates car c'est la période où les feuilles sont les plus parfumées. Et si les fruits se conservent moins bien pendant la phase décroissante c'est aussi le bon moment pour faire ses confitures car ils sont très parfumés.

La lune montante - descendante

On dit qu'elle est montante quand la lune s'écarte de la terre ; decendante quand elle est plus proche.
Observez-là un premier soir du côté de l'horizon et prenez un repère. Si le lendemain elle est montée par rapport au point de repère vous êtes en période montante.
Lune montante : 
C'est la période pour faire ses semis et greffer.
Lune descendante : 
Période sous terre, période des racines (carottes, betteraves) : profitez-en pour bouturer, tailler, repiquer les plantes et faire vos plantations.

 

 

Ce site diffuse également sur les réseaux météo internationaux suivants:
Personnal Weather Stations Weather Underground Weather Observations Website Citizen Weather Observer Program Automatic Packet Reporting System    www.awekas.at